Le F.E.L.V.

Le FELV, c'est le virus leucémogène félin. La maladie s'appelle la leucose. 3 à 10% des chats en sont porteurs. Ce sont les cellules de la moelle osseuse qui sont attaquées provoquant une anémie, ainsi qu'une diminution des globules blancs. Après exposition, la majorité des chats élimine le virus, et environ un tiers seront malades. Certains sont protégés de la réinfection. Pour les infectés persistants, ils décèdent dans les 2 à 3 ans, le système immunitaire étant atteint. Comme le virus est oncogène, il peut transformer en cancer de type lymphome ou leucémie des cellules qu'il infecte.

 

Des tests rapides réalisables chez le vétérinaire permettent de mettre en évidence l'antigène viral. Le chat est dit négatif s'il est indemne. S'il y a risque d'incubation, il faudra tester à nouveau 4 mois plus tard.

 

Mode de transmission

 

La leucose se transmet par la salive, mais surtout aussi par les selles, l'urine et le lait. Il peut passer de la mère au petit (in utero). Le virus résiste peu dans l'environnement. Le risque de contagion peut être important au sein d'une même maisonnée (litière, gamelles, toilettage mutuel).

 

Rien n'existe pour éradiquer cette maladie. Un chat porteur de la leucose doit vivre seul, avec sa propre caisse et ses propres affaires. Jamais il ne pourra avoir de compagnon. Il n'aura jamais non plus accès à l'extérieur. Tout comme avec le FIV, lorsque la maladie se déclare, il est bon d'être présent aux cotés de votre chat pour "l'aider à aller vers l'autre monde". Le choix de l'euthanasie s'imposera à vous quand vous ne pourrez plus supportez de voir souffrir votre compagnon, et ce afin qu'il parte dignement, sans souffrances supplémentaires imposées.

 

Source de cet article : Traité rustica du chat, éditions rustica.